Christian Ammann à propos de l’« effet de surprise » produit par l’objectif NIKKOR Z 135mm f/1.8 S Plena

Christian AmmannTried and Tested 17 nov. 20235 min de lecture
nikon-image

Nouvelle légende et spécialiste des bokeh de Nikon, le NIKKOR Z 135mm f/1.8 S Plena, est mis à l’épreuve par Christian Ammann, ambassadeur Nikon et photographe de mode

Photographe de mode et de beauté, réalisateur et ambassadeur Nikon, Christian Ammann a été l’un des premiers au monde à essayer l’objectif NIKKOR Z 135mm f/1.8 S Plena. Le magazine Nikon s’est entretenu avec Christian après la séance pour discuter du nouvel objectif, de ses premières impressions et de la manière dont il s’intégrera dans son travail.

nikon-image
Christian Ammann
AmbassadorPersonnes et évènements
Que contient mon sac photo ?
nikon-image

Le Mag Nikon : Salut Christian. Quelles étaient vos attentes vis-à-vis du Plena avant de l’utiliser ?

Christian Ammann : Même si je m’attendais à un objectif de grande qualité, j’ai été vraiment impressionné. Je pense que c’est le magnifique dégradé entre le plan focal très net et le reste de la photo qui m’a le plus impressionné. L’autofocus et l’appareil photo fonctionnent parfaitement : il s’agit d’un objectif très simple à utiliser. Vous pouvez photographier des événements très rapides et obtenir un résultat net et précis. Vous bénéficiez aussi d’un plan focal très performant, car il est intégré dans toute cette belle profondeur de champ et ce dégradé. Cela m’a vraiment impressionné.

Avec quel appareil photo avez-vous réalisé la première séance photo ?

J’ai utilisé un Nikon Z 8. Nous avons tourné principalement à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur, notamment pour réaliser un mélange de photos et de vidéos.

Que pensez-vous que le Plena fera pour vous lors des prochaines prises de vue ?

Je vais beaucoup m’en servir ! C’est un outil qui rend la vie beaucoup plus facile. Vous obtenez cet effet de profondeur de champ exceptionnel et vous pouvez également être plus proche des sujets. Habituellement, je photographie avec des objectifs beaucoup plus longs et une grande ouverture, mais avec le Plena, j’ai presque l’impression d’être un peintre impressionniste. Le résultat est non seulement d’une belle douceur crémeuse, mais il est aussi très détaillé. La netteté est incroyable, c’est tout simplement fabuleux.

nikon-image

Avez-vous déjà utilisé le (légendaire) objectif NIKKOR AF 135mm f/2D DC à monture F ? Quelle est la principale différence entre les deux ?

C’est ce plan médian qui s’étend jusqu’aux bords. Je ne pense pas que l’on ait jamais vu cela dans un objectif précédent et c’est ce qui le rend si différent. L’effet tridimensionnel qui encapsule le sujet le fait ressortir beaucoup plus. Auparavant, nous avions toujours cette légère perte de qualité vers les bords. Pas avec le Plena.

Avez-vous surtout réalisé des prises de vue à ouverture maximale ?

Nous avons effectué quelques prises de vue avec une ouverture moindre, ce qui a également permis d’obtenir un bel effet. Nous avons pris des photos d’architecture où j’ai utilisé une ouverture de f/11 et le résultat était magnifique, très précis, net et détaillé. Pour moi, cependant, le principal atout du Plena, c’est de pouvoir effectuer des prises de vue à ouverture maximale.

Pensez-vous que cela vous a donné plus de liberté créative ?

Oui, tout à fait. C’est si facile, rapide et cela fonctionne si bien. Dans le passé, en photographiant la mode sportive, par exemple, je me serais peut-être empêché de prendre une photo. Je me serais dit : « Je ne vais pas photographier avec une telle ouverture, car ce sera moins détaillé ou moins net. » Cet objectif ne vous empêche pas de faire quoi que ce soit. Dans le cadre des prises de vue test, nous sommes allés à la recherche de situations quotidiennes. Nous sommes allés dans un parc à vélos à Copenhague et cela n’avait rien de très esthétique. Faites entrer le Plena et tout à coup une toile incroyable se déploie pour faire quelque chose de créatif. Si vous avez une bonne idée en tête, vous pourrez utiliser quelque chose de banal et de simple pour obtenir un résultat extraordinaire.

nikon-image

Vous avez mentionné la vitesse de l’AF avec le Plena. C’est un aspect essentiel pour la plupart s’ils effectuent leurs prises de vue avec une ouverture de f/1.8, n’est-ce pas ?

Oui, c’est complètement fou. J’ai photographié des gens qui couraient vers l'appareil photo et le résultat était impressionnant. À f/1.8, l’incroyable netteté jusqu’aux bords donne l’impression que vous prenez des photos avec une ouverture de f/4. Auparavant, en particulier avec le vignettage des objectifs, il fallait recadrer la photo pour obtenir une image nette d’un bord à l’autre.

Utilisez-vous les commandes Fn des objectifs ou les laissez-vous tranquilles ?

Je les laisse tranquilles ! C’est un choix personnel – certains aiment les utiliser et d’autres moins. Je pense que je devrais les utiliser davantage. Je suis de la vieille école [rires], mais avec les Z 8 et Z 9, j’ai adopté beaucoup plus de fonctionnalités de l’appareil photo. J’ai un excellent assistant qui me dit parfois : « Tu n’as jamais pensé à faire ça ? » Et il appuie sur un bouton. Et je me dis : « Oh, oui, c’est une excellente idée en fait ! »

nikon-image

Que suggéreriez-vous aux gens d’essayer avec le Plena quand ils ont la possibilité de l’utiliser ?

Sortez dans la nature et avancez et reculez avec le plan focal. Nous avons réalisé des clichés dans cet étang de nénuphars. J’ai bougé un tout petit peu et j’ai obtenu cette très belle structure faisant penser à une peinture. Il y avait aussi un endroit avec un champ de fleurs où nous sommes allés, et tout semblait rayonner autour du sujet. La nuit dans la ville, c’est aussi incroyable, car il y a beaucoup de lumières. Je recommanderais d’aller quelque part où il y a beaucoup de surfaces métalliques réfléchissantes ou de l’eau. La nuit c’est vraiment intéressant, car on obtient un bokeh incroyable, qui offre un arrondi tout simplement parfait sur les bords. Et si vous y ajoutez de la profondeur, ainsi qu’un grand nombre de feux de circulation et d’autres voitures, vous obtenez un aspect incroyable. Un autre conseil serait de se rendre dans un endroit où la façade d’un magasin est joliment éclairée la nuit, d’y placer le sujet et de travailler avec la lumière qui vous entoure.

nikon-image

Qu’en est-il de l’utilisation du Plena pour la vidéo ?

La vidéo était vraiment intéressante. La nuit, avec des lumières en mouvement, vous pouvez voir un bokeh de lumière arrondi sur les bords. Nous en avons fait un autre dans le champ de fleurs avec ces incroyables dégradés de couleurs, puis nous avons obtenu un scintillement dans l’eau et, encore une fois, il s’agit d’un objectif extrêmement simple à utiliser. Et combiné à la sensibilité de l’AF, il constitue une très bonne option vidéo.

Avez-vous des prises de vue prévues avec le Plena ?

Oui, tout à fait. Je vais commencer à l’utiliser pour beaucoup de mes clients parce que j’isole généralement le sujet dans mon travail. J’ai quelques shootings éditoriaux à venir qui seront absolument réalisés avec le Plena, et j’ai hâte de commencer.

Options de partage

Découvrez les objectifs NIKKOR

Produits phares

Découvrez le nouveau NIKKOR Z 135mm f/1.8 S Plena

2 min de lecture
nikon-image
Anatomy of a Lens28 sept. 2023Nikon Team

The new NIKKOR Z 135mm f/1.8 S Plena

2 min de lecture
nikon-image
Deep Focus28 sept. 2023Nikon Team

Au cœur des chiffres d’une nouvelle légende des objectifs : le NIKKOR Z 135mm f/1.8 S Plena

3 min de lecture
nikon-image
Hot Shots 28 sept. 2023Nikon Team

Tirez le meilleur parti du nouveau fleuron de Nikon en matière de bokeh à l’aide des conseils et astuces suivants

nikon-image

Donnez plus d’élan à votre créativité