Nikon Imaging | France | Europe

27-07-2016

La production totale d'objectifs NIKKOR pour appareils photo à objectif interchangeable atteint le cap des 100 millions

Amsterdam, Pays-Bas, le 27 juillet 2016 : Nikon Corporation a le plaisir d’annoncer que la production totale d'objectifs¹ NIKKOR pour appareils photo à objectifs interchangeables Nikon a atteint le cap des 100 millions à la mi-juin 2016.

L'histoire de NIKKOR, la marque d'objectifs photographiques de Nikon, a débuté en 1932 avec l'enregistrement de la marque commerciale NIKKOR de Nikon (alors appelé Nippon Kogaku K.K.), rapidement suivi en 1933 par la commercialisation des objectifs photographiques Aero-Nikkor dédiés aux applications aériennes. En 1959, Nikon commercialisait le reflex Nikon F, ainsi que ses premiers objectifs NIKKOR pour reflex Nikon, notamment le Nikkor-S Auto 5 cm f/2.

Le nom NIKKOR découle de l'ajout d'un « r », pratique courante dans la dénomination des objectifs photographiques à l'époque, à « Nikko », l'abréviation romanisée de Nippon Kogaku K.K., nom originel de l'entreprise au moment de sa création.

La gamme Nikon d'objectifs NIKKOR se compose de plus de 90 types d'objectifs, comprenant des objectifs à focale fixe des objectifs ultra grand-angle au téléobjectifs, des objectifs fisheye, des zooms, des objectifs micro et des objectifs PC-E, compatibles avec un grand nombre d'applications, ainsi que des objectifs 1 NIKKOR pour appareils photo évolués à objectifs interchangeables.

La monture F de Nikon est utilisée par la société pour ses appareils photo reflex et ses objectifs interchangeables. Tout au long de son histoire la monture F est restée à la pointe de la technologie, y compris en terme de contrôle de l'ouverture et de mise au point automatique, et ce jusqu'à ce jour, permettant ainsi une prise en charge des appareils photo numériques et objectifs les plus récents.

Nikon s'investit également dans la recherche et le développement dédiés à l'évaluation des performances optiques. En 2013, Nikon a lancé le développement et le déploiement d'OPTIA², un système de mesure de toutes les formes d'aberration³ générées par les objectifs photographiques, ainsi que d'un simulateur d'images dédié, utilisé avec OPTIA. Le simulateur d’images (logiciel) permet de simuler la phase de conception qui correspond à la photo réelle avec les prototypes d’objectifs. Par conséquent, il est possible de développer des objectifs offrant un contrôle supérieur non seulement de la résolution, mais également d’une grande variété de caractéristiques des objectifs comme le flou (également appelé « flou d’arrière-plan »), la reproduction des textures et la sensation de profondeur.

Parmi les objectifs intégrant OPTIA figure le nouveau AF-S NIKKOR 105 mm f/1.4E ED. Cet objectif se caractérise par un concept « haute fidélité et tridimensionnel (aux caractéristiques de reproduction supérieures) » offrant une reproduction plus naturelle des objets en trois dimensions sur une photo 2D. Il permet d'obtenir des photos offrant une sensation de profondeur naturelle avec un excellent rendu du sujet principal tout en garantissant de belles caractéristiques de flou en arrière-plan qui évoluent graduellement au fur et à mesure de l'éloignement du point de mise au point.

Nikon a lancé le site mondial www.nikkor.com pour partager une grande variété de contenu NIKKOR captivant, y compris des galeries photos et vidéos réalisées avec des objectifs NIKKOR, des interviews des concepteurs et plus encore.


¹ Objectifs interchangeables pour reflex Nikon et appareil photo évolué à objectifs interchangeables Nikon 1
² Analyseur d'image intégrale et de performances optiques
³ Une aberration se produit lorsque la lumière à partir d'un point d'un objet ne converge pas vers un point unique après transmission via le système optique, entraînant ainsi une image floue ou étalée. L'aberration peut également déformer l'objet.